Gabon – Niger : 3 – 3 : Les Gabonais n'avaient pas les moyens de leur rêve

IL n’y aura pas, en 2017, une troisième participation du Gabon à la Coupe d’Afrique des nations des moins de 17 ans. Le rêve gabonais est passé, samedi dernier à Libreville, au sortir de la manche retour où Aziz Giroly Bourobou Mombo et ses équipiers ne sont pas parvenus à réaliser la performance qui leur aurait offert le ticket pour la phase finale à Madagascar.

Un match nul arraché à la dernière minute du temps additionnel a en effet sanctionné la seconde manche de la double opposition entre le Gabon et le Niger qui, profitant de ce résultat, mais aussi de l’avantage déjà pris au match aller à Niamey (1 – 0), a obtenu une qualification méritée. La deuxième de rang, après la précédente levée qu'il avait abritée en 2015.

Une belle réussite pour les cadets nigériens et leur sélectionneur Ismaïla Tiemogo, qui ont ainsi confirmé leur campagne qualificative héroïque, marquée par le coup d’éclat du tour précédent où le Mena U17 avait éliminé le Nigeria. La balance aura finalement penché du côté de la formation la plus équilibrée et efficace dans tous ses compartiments.

Renvoyé à ses chères études, pourrait-on dire, le onze de Kevin Ibinga, dont l’ambition était pourtant de faire aussi bien que Marcel Pambo et Rigobert Nzamba, les deux premiers sélectionneurs ayant mené le Gabon en phase finale de la Can U17.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.