Football/U17 : Les Panthéreaux se contentent d'un but face aux Fennecs

QUELQUES heures avant la rencontre entre les U17 gabonais et algériens, comptant pour le 2e tour des éliminatoires de la CAN 2017, le coach Kevin Ibinga avait souhaité que le public vienne en grand nombre soutenir les jeunes, qui avaient réussi à ramener un match nul de leur voyage d'Alger. Appel entendu, puisque le petit stade de Monedan était plein.

Pourtant, si l'intention des spectateurs était d'encourager leurs jeunes footballeurs, par intermittences beaucoup ont senti que ces encouragements pouvaient inhiber des jeunes peu habitués à une telle ambiance. Bien que les Panthéreaux aient eu la volonté de bien faire, les premières minutes ne sont pas pour autant rassurantes. Parce qu'ils n'arrivent pas à lâcher les chevaux et peinent à inquiéter la défense algérienne. Il sont un peu poussifs, mais c'est bien suffisant de toute évidence face à des Algériens qui ne parviennent pas à les bousculer.

A la 20e minute, Fahd Nzengue s'élance et transforme le penalty obtenu par Sadidi Monlande.

Mais cette réalisation ne déride pas les Panthéreaux qui, pendant de longues et insupportables minutes, vont déjouer. Au point de souvent perdre les ballons rapidement et dans des zones sensibles.


Serge A. MOUSSADJI


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.