Football/Sous-ligue d’Akanda : Le temps des moissons

L’issue du championnat étant déjà connue dans les différentes catégories des jeunes (U14, U16 et U18), les finales de coupe ont constitué le dernier rendez-vous de la saison 2017-2018 de la sous-ligue d’Akanda, samedi dernier.

En présence notamment du parrain de la compétition, le ministre Jean-Marie Ogandaga, du président de la sous-ligue d’Akanda, Ernest Ogandaga, et du président de la ligue de football de l’Estuaire, Serge Mombo, le ''must'' de la formation akandaise a jeté ses derniers feux de la saison sur la pelouse du terrain annexe du stade de l’Amitié d'Agondjè.

Avec, au bout, les triomphes de Betho FC qui a dominé le CF Batterie IV chez les moins de 14 ans ; alors que le Foyer du football et d’animation de Libreville (FFAL) et l’Académie Club de Libreville (ACL) sont sortis vainqueurs d’Akanda FC et du FFAL, respectivement chez les moins 16 et moins 18 ans.

Le fait marquant de la dernière opposition a été l’interruption de la rencontre pour faute d’éclairage, avec l’approbation du président du FFAL, Louis Léandre Ebobola Tsibah, qui a trouvé les mots justes, pour consoler ses poulains d'une frustration compréhensible. Permettant ainsi à Aziz Bourobou (international gabonais U17) et ses coéquipiers d’éviter la poursuite du sursaut d’un adversaire revenu à un but de retard (1 – 2). Et de brandir le trophée de vainqueur, sous les yeux de leur président d'honneur Jean-Bart Medou.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.