Football/Scandale au sein des Panthéresses U20 : Où en est l'enquête ?

Ce fut comme un coup de tonnerre ce vendredi 24 mai 2019, l'information présentée comme des témoignages des Panthéresses U20 faisant état de "maltraitances, de harcèlement sexuel, d'attouchements et de viols". Les médias en ont fait leurs choux gras, et les autorités judiciaires, à la demande des responsables compétents du sport national, ont pris le relais.

Quatorze jours après ces révélations retentissantes suivies d'une levée de boucliers, les conclusions des auditions ne sont toujours pas connues. Pis, les supposées victimes, refroidies probablement par des intimidations, n'oseraient plus s'exprimer publiquement sur leur sort.

Joint hier, le ministère des Sports dit toujours attendre les conclusions de l'enquête diligentée par le procureur de la République de Libreville, avant de réagir. Pour la Fédération gabonaise de football (Football), l'enquête se poursuit. "À ce jour, on n'a toujours pas le retour de la part du B2, qui a auditionné toute l'équipe des Panthéresses U20. Certaines joueuses étaient même auditionnées en présence de leurs parents et du secrétaire général fédéral. C'est certain que les conclusions vont être rendues dans les prochaines heures", nous a confié hier une source fédérale.

Comme pour banaliser l'affaire, ce dernier estime que le dossier des enquêtes menées en interne est vide. " En écoutant les filles en interne, elles réclamaient légitimement leurs primes. Et à ce sujet, la hiérarchie fédérale s'est engagée à régler l'affaire", a déclaré notre interlocuteur.



MM



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.