Football/Gabon Oil National-Foot 1 : Première balle de match pour le titre manquée par l'AO CMS

L'apothéose qu'avaient vraisemblablement imaginée supporters, joueurs et dirigeants de l'AO CMS parmi les plus optimistes, n'a pas eu lieu, mercredi dernier au stade de l'INJS.

Si le point du match nul (0 - 0) récolté contre Mangasport a mis les Cémésiens (10 points) hors d'atteinte de la troisième équipe du classement général, à une journée de l'épilogue du Gabon Oil National-Foot 1 2018-2019, le titre de champion n'est pas encore mathématiquement acquis pour le club de Montagne-Sainte.

Mais l'assurance de terminer à l'une des deux premières places ouvre aux Montagnards les portes d'une nouvelle campagne africaine. Une saison après un baptême du feu éphémère en Coupe de la Confédération africaine de football (Caf). Toujours est-il que Brice Ondo et ses joueurs ont une deuxième balle de match, pour terminer le travail, ce samedi après-midi au stade Augustin-Monedan, contre Akanda FC (6 points).

Lequel devait, au préalable, tout bien faire pour cette opposition ultime, soit la finale du championnat. Mais c'était sans compter avec le Stade Mandji (4 points) qui a mis un point d'honneur à assumer pleinement son rôle d'arbitre sur les deux dernières levées. Même si la victoire que lui a, entre autres, refusée l'arbitre Jonas Mbady, aurait donné aux insulaires de Port-Gentil le droit de continuer à rêver de la deuxième place.



J.A.L



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.