Football/Éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations juniors ''Zambie 2017''/Angola-Gabon : 3 - 0 : Un pari non tenu

Les Panthéreaux, battus 0-3 samedi à Luanda par leurs homologues des Palancas negras, n'ont pas réussi à tenir le pari qu'ils s'étaient fixés : celui de faire mieux que l 'équipe cadette, étrillée 1 but à 4 en octobre 2012, en match comptant pour les éliminatoires de la Can U17 ''Maroc 2013''.

Nous allons jouer en 4-3-3 avec une équipe ultra-offensive. Trois attaquants et deux milieux à vocation offensives. L'idée avec ce schéma est de marquer et faire douter l'adversaire'», indiquait un membre de l'encadrement technique.

Dès l'entame de la partie, ce sont les Angolais qui prennent le match à leur compte. Notre défense est assiégée en permanence... A la 9e minute, Félix Vladimir, ne se fait pas prier ouvre le score. 1-0 pour les Antilopes noires.

En seconde période, le Gabon va tenir bon jusqu'à la 71e minute. A la 72e minute, Gaspar Fortunato d'ajuster sa tête, qui fait mouche pour le 2-0. Une minute plus tard, même action, mêmes acteurs, même centre au point de penalty, et tête identique pour le 3e but signé Amandio Madielucano. La messe est quasiment dite. Malgré les quelques tentatives de ''rébellion'' de nos joueurs, le score en restera là. 3-0 pour les Angolais.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.