Football/Eliminatoires de la Can 2015/Lesotho – Gabon (18 heures) : Les Panthères dans les eaux troubles des Likuena

L’objectif de Pierre-Emerick Aubameyang et ses équipiers reste, toutefois, une victoire sur le Lesotho ce soir à Maseru, pour assurer la passe de deux.

CE soir au Sotsetho Stadium, les Panthères du Gabon sont en course pour une seconde victoire en autant de journées dans le groupe C des qualifications pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations 2015.

Un succès qui leur permettrait de compter six points et d’occuper l’une des deux premières places, avant la double confrontation contre le Burkina Faso, à l’occasion des 3e et 4e journées qui se disputeront les 11 (à Libreville) et 15 (à Ouagadougou) octobre.

Rassurés par leur entrée en matière réussie, la sélection nationale gabonaise reste à la fois concentrée et méfiante sur un adversaire qui aura l’avantage du terrain, et qui est déterminé à rétablir l’équilibre comptable, après s’être incliné dimanche dernier contre les Etalons du Faso (2-0).

Les Gabonais, qui pourront compter sur le soutien des représentants du ministère des Sports, conduits par le président fédéral Pierre-Alain Mounguengui, ainsi que des Gabonais de la diaspora vivant en Afrique du Sud, ont les moyens de parvenir à leurs fins.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.