Football/Crise à la ligue du Woleu-Ntem : Un dénouement heureux

PLUS de peur que de mal. Il a fallu que le secrétaire général de la ligue de football du Woleu-Ntem, Prosper Abessolo Mengue (déchu de ses fonctions sans l'avoir été notifié par sa hiérarchie), porte plainte à son adjoint, Thierry Eneme Nguema (promu secrétaire général par le président de la ligue Nsi Ella Nsi) pour usurpation de titre, pour que, mardi dernier, tous les acteurs acceptent la concertation. Autour du secrétaire général de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot), Jean Félix Mba Nze, mandaté par sa hiérarchie. Assistait, entre autres, à cet important déballage, le directeur provincial de la Jeunesse et des Sports, Victor Engori.

Avant cette réunion de clarification, l'envoyé spécial de la Fégafoot, pendant toute la matinée de mardi, a dû d'abord désamorcer une « puissante bombe » auprès de l'antenne de la gendarmerie des recherches du Woleu-Ntem, où le président de la ligue faisait aussi l'objet d'une plainte pour « outrage à agent en plein exercice de ses fonctions ». Puis, auprès du procureur de la République qui, à ses heures perdues, a souvent apporté « son expertise pour l'amélioration et le développement du football woleuntemois ».

« Le président de la ligue doit se remettre en cause. Il doit faire profil bas. Car l'humilité précède la gloire », a conseillé, en responsable d'ouverture et de dialogue, le procureur Wilfrid Boulé.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.