Football/Championnat National de D1 : Un nul heureux pour les locaux

son entrée en matière à domicile, dans le cadre de la première journée du championnat national de D1, cuvée 2017/2018, la formation du Stade Mandji, qui recevait, samedi, son homologue du Centre Mbérie sportif (CMS), a sorti un jeu de grande facture, au-delà du score de parité (2-2), qui a sanctionné cette opposition.

La première partie de la rencontre a été contrôlée par les visiteurs, qui donnent l’alerte, mais Diallo Mallé ne peut catapulter le ballon au fond des filets adverses après que Boniek Faah lui a distillé le ballon (5e). Ce n’est que partie remise, car Stéphane Manime met sur orbite ses partenaires, en inscrivant le premier but de la partie, en conclusion d’un mouvement d’ensemble (1-0, 10e). Dopés par cette réalisation, les visiteurs assiègent le camp d’en face, en multipliant des actions qui s’avèrent infructueuses. Ivan Ronary (19e), Diallo Mallé (23e et 25e), puis Boniek Faah (27e). C’est finalement à la suite d’un coup franc tiré par Stéphane Manime que le CMS inscrit son deuxième but de la partie (40e).

Les locaux sortent de leur torpeur et réduisent la marque par Marius Licket qui reprend victorieusement une balle de corner (2-1, 45e). 2 buts à 1 pour le CMS, c’est le score à la pause.

A la reprise, les visiteurs prennent la rencontre à leur compte, en quadrillant parfaitement le terrain. Cette tactique s’avère payante par l’inscription du but égalisateur par le même Marius Licket, qui profite du relâchement de la défense adverse (2-2, 75e).


J-P A


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.