Football/Championnat féminin : Les Amazones dominées à domicile

Le match qui a opposé l'équipe d'Amazones FC à celle de Tristar a tourné à l'avantage des filles de la deuxième équipe citée. Elle s'est, en effet, imposée largement par 4-0.

C'était dans le cadre de la rencontre avancée de la troisième journée du championnat féminin interclubs de la Ligue de football de l'Estuaire, disputée jeudi au stade de l'Institut national de la jeunesse et des sports (INJS). En signant sa troisième victoire pour autant de sorties, Tristar (tenant du titre), qui totalise 9 points (+23), reste bien calé dans son fauteuil de leader.

C'est au petit trot que la partie démarre, avec un léger ascendant de l'équipe d'Amazones FC, qui impressionne son adversaire du jour. Mais, pas pour longtemps, puisque la défense des Amazones va subir le match après le premier quart d'heure, en multipliant des toiles. A dix minutes de la pause, l'axe central d'Amazones FC, qui juge mal la trajectoire de la balle, concède le but de l'attaquante Erica Eyang : 1-0. Un score inchangé jusqu'à la mi-temps.

Dès la reprise, le public présent dans les gradins assistent à un nouveau but de Tristar inscrit par Amira Nze (2-0, 49e). Dès cet instant, les filles du coach Tristan Mombo font le grand jeu et corsent l'addition. Le festival offensif est l’œuvre de Katya Bouchard (3-0, 64e) et d'Erica Eyang (4-0, 79e) qui réalise son doublé de la journée.



PSNB



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.