Football/Assemblée générale : La Fifpro en conclave à Libreville

Le ministre gabonais délégué aux Sports, Arsène Edouard Nkoghe, a procédé, hier à Libreville, à l'ouverture du Congrès de la Fédération internationale des footballeurs professionnels (Fifpro). En présence, entre autres, des membres de ladite structure sportive venus des autres pays du continent (Botswana, Ghana, RDC, Zambie, Egypte, Maroc, Namibie, Kenya, Côte-d'Ivoire, Zimbabwé et Afrique du Sud). Et, bien sûr, de celle de l'Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG), représentée par son président, Rémy Ebanéga.

Le membre du gouvernement a salué l'initiative et encouragé les participants, voyant surtout en cette rencontre une source d'inspiration pour cette discipline sportive au plan local. Pendant deux jours, les délégués vont élaborer de nouvelles stratégies pour les conditions de travail, redéfinir les termes des contrats de travail, revoir la protection sociale à l'effet de faire rayonner le football dans le continent africain.

Le président de la Fifpro-division Afrique, le Camerounais Gérémi Ndjitap, a rappelé dans son intervention que depuis leur merveilleux Congrès au Zimbabwé, l'an dernier, il s'en est passé des choses au sein de leur division, devenue plus forte que jamais. “La Caf a montré l'exemple, en donnant sa confiance aux joueurs, décidée à s'appuyer sur leurs compétences, leurs connaissances, leurs expériences pour construire le football africain de demain,” a-t-il souligné.



PSNB



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.