Football/À quelques jours de la CAN 2017 : Les pelouses de Gaston-Peyrille et d'Akoakam sont prêtes

Il ne reste que deux ou trois coups de pinceau pour parachever l'ouvrage dans ces deux enceintes.

A une semaine du coup d'envoi de la Coupe d'Afrique des nations 2017, la pression monte au sein des entreprises chargées de la réhabilitation des stades Gaston-Peyrille (Bitam) et d'Akoakam (Oyem). Même si elles ne veulent rien laisser paraître. Dans ces deux enceintes, chacun s'active pour terminer les travaux restants.

Au beau milieu de tout cela, trônent des pelouses qu'on entretient bien. « Le stade de Bitam est le premier sur lequel nous avons porté nos efforts. Semée et correctement sablée, son aire de jeu est déjà opérationnelle. Akoakam est dans la même veine et peut déjà servir. D'ailleurs, elle a déjà accueilli des équipes pour leurs entraînements », a assuré hier Diarra Karanoko, en charge des pelouses sur les deux sites.

Sur ce point, la seule ombre au tableau demeure l'approvisionnement en eau. « À Bitam, nous sommes obligés de compter sur deux citernes pour recueillir le précieux liquide (durant la nuit, ndlr). La pression dans la zone étant assez faible », a expliqué M. Karanoko.

En dépit de ce souci, Gaston-Peyrille a déjà fière allure. Une nouvelle tribune a été montée en face de l"ancienne. Cette dernière a été totalement refaite. Il reste juste à terminer certains travaux, comme ceux de la petite salle de presse.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.