Football : Un rendez-vous de trop !

En validant la mise en place d'une cellule de réflexion qui regroupe, entre autres, la Fédération gabonaise de football (Fégafoot) et la Ligue nationale de football professionnel (Linafp), le ministre d'Etat, Alain-Claude Bilie-By-Nze, prouve à suffisance qu'il est en terrain inconnu. Un terrain glissant. Oui, le patron du sport gabonais a besoin d'apprendre, mais pour combien de temps ?

Un membre du gouvernement qui arrive dans un département des Sports traversé par des intrigues, est comme un joueur qui signe un contrat au Real Madrid ou au Barça : il n'y a pas de période d'essai. Parce que le temps est primordial en football. Tout va vite, à l'image de la circulation d'un ballon sur une aire de jeu. L'initiative préconisée par les gestionnaires de notre football, qui portent une part de responsabilité dans l'échec du modèle actuel de notre championnat professionnel, est un rendez-vous de trop.

« Sans acteurs majeurs de notre football (ndlr, dirigeants de clubs...), cette rencontre pourrait accoucher encore d'une souris », a ironisé, hier, un dirigeant de club de D1. En effet, ce n'est pas évident que la Fégafoot et la Linafp, promptes à faire de la politique avec la tutelle, proposent au ministre d'Etat en charge des Sports autre chose que le travail réalisé autrefois par d'anciens membres du gouvernement : feu Alexandre Sambat (père du National-Foot), Daniel Ona Ondo (initiateur du Fonds national du développement du sport). Ou bien, dans un passé lointain, feu Léon Mébiame alors Premier ministre qui, à partir d'un texte, avait contraint certaines entreprises à sponsoriser le sport au Gabon, etc.



MM



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.