Football : Plus de questions que de réponses pour les Mineurs

Battus à Abidjan (0-1), le mercredi 28 novembre dernier, les poulains de Kévin Djony savent qu'une seule issue est possible pour eux au terme des prochaines 90 minutes : la victoire par deux buts d'écart au moins. Même s'ils risquent d'évoluer dans une enceinte qui pourrait sonner bien creux.

Si le club de la Comilog peaufine ses stratégies, il est néanmoins peu aisé de savoir ce qui pourrait bien changer par rapport au match aller. La communication est verrouillée, on en dit le moins possible.

Pourtant, il est possible de deviner que les Mineurs vont mettre le bleu de chauffe. Comme l'a souligné Djony dernièrement : « On était à l'extérieur, on a eu une attitude. Ce mercredi, étant à domicile, nous allons changer la façon de jouer. Nos joueurs sont concentrés et motivés pour cette opposition. » Une manière de signifier qu'ils vont mettre une grosse pression dès le coup d'envoi.

Les Moandais vont donc rentrer sur le terrain aujourd'hui avec cette forte envie de renverser la vapeur et de ne laisser aucune chance à leurs adversaires. Le problème est de savoir s'il pourront réellement livrer un match plein et fournir plus de 80 minutes à haute intensité. Car contrairement à l'ASEC, Mangasport est confronté à l'absence d'un championnat. Et cela pourrait bien lui jouer un vilain tour face au 7e de la Ligue 1 ivoirienne.



Serge A. MOUSSADJI



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.