Football : Des Akandais généreux dans l'effort

Stade de Nzeng-Ayong. En match comptant pour la 24e journée du National-Foot 1, Akanda FC bat Missile FC, 1-0. Score acquis en deuxième mi-temps.

VISIBLEMENT déconnecté de toute envie sur le terrain, Missile FC n'a eu qu'un seul temps fort de douze minutes (à partir de la 61e minute quand Mbanangoye rate lamentablement son lob pour battre Ngouandzela... jusqu'à la 73e minute lorsque Ebondé Ebongué rate un immanquable), au cours de la confrontation l'ayant opposé à un fringant Akanda FC. Le club militaire, dans son traditionnel 4-5-1 (muable en 4-4-2 lors des séquences offensives), a perdu le sens de sa maxime « qui s'y frotte, s'y pique ».

Tout au long de la première mi-temps par exemple, les poulains du coach Charles Délicat, quasiment inexistants dans la surface de réparation adverse, se sont comportés comme des joueurs déjà en vacances. Face à des « Akandais » toniques et déterminés.

Le gardien de but Owono Ella, sauvé dès la première minute par la barre transversale qui repousse l'essai de de Souza, se met en évidence en annihilant les opportunités nettes de but de Kamano (25e et 33e) et autres Madoungou Bouka (38e). Ces derniers, à force de briller par la maladresse, auraient pu regretter si le portier Ngouandzela n'était pas vigilant sur le tir lointain et vicieux de Bongo Mbourou (44e).


MM


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.