Football D2 : USO-OM

L’Union Sportive d’Oyem (USO) occupe désormais, seule, la tête du classement du championnat national de deuxième division avec 12 points (+3), après sa précieuse victoire remportée de haute lutte (1-0), dimanche dernier, face à Ombilanziami (OM) de Libreville, au stade municipal Akoakam.

L’équipe d’USO, après la 6e journée, devance désormais de deux points ses poursuivants immédiats : le FC 109, deuxième avec 10 points (+2) et Ogooué FC, troisième avec 10 points (+1).

Cette victoire face à un concurrent direct, présage des lendemains meilleurs pour le représentant du chef-lieu de la province du Woleu-Ntem, en vue de la montée au championnat national d’élite. Pourtant, il aura fallu aux protégés du coach Brice Nkwelé qu'ils s’arrachent jusqu’à l’ultime seconde de la partie, pour empocher ces trois précieux points.

Les deux formations se sont en effet tenues en respect, durant toute la première période. En dehors de quelques escarmouches de part et d'autre, le score est resté nul et vierge (0-0), jusqu’à la pause sifflée par le directeur de la partie, Orphée Mbadinga.

A la reprise, Anselme Délicat, le coach de l’OM, a eu l'idée d'injecter du sang neuf dans l’entre-jeu et en attaque. Avec ces renforts, l’OM va contrôler, pendant quelques minutes, le milieu de terrain. Jusqu’à l’action-éclair de Hermane Ndong (62e) qui, d’un tir d’anthologie des 25 mètres, a ouvert la marque à la surprise générale.

PME

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.