Football / CAN U-17 : Un fiasco programmé à l'avance

Nous sommes le samedi 6 mai, au camp turc, à Angondjè. Cela fait déjà une heure que Pierre Mfoumbi, le sélectionneur national des U-17 gabonais, vient de présenter la liste des 21 jeunes retenus pour la Coupe d'Afrique des nations de cette catégorie.

Un rapide coup d'œil sur sa composition fait apparaître la domination de deux clubs. Il s'agit de Mounana, qui a six joueurs, et Académie club de Libreville (ACL) qui s'en sort avec dix éléments. Pourquoi seule ACL a obtenu un tel contingent chez les U-17 ?

A Mounana, les cadets ont la possibilité de côtoyer les joueurs de première division, d'apprendre un peu à leurs côtés. Mais cela ne justifie pas non plus que ce club ait eu autant de joueurs.

La liste proposée le 6 mai dernier par Mfoumbi souligne son incapacité à résister à la pression. Tout comme elle symbolise la mainmise de personnes qui ne comprennent rien à l'intérêt supérieur de la nation. Leur logique étant ce détestable " tout pour moi, rien pour les autres ".

Après l'inoubliable fiasco des cadets gabonais, une évidence s'impose : Pierre Mfoumbi, Mounana et Académie club de Libreville sont les principaux responsables de la débâcle du Gabon lors de la CAN U-17. C'est ce que l'histoire retiendra.

Serge A. MOUSSADJI

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.