Football / bilan de la Can Total U17 : Véritable cacophonie !

La participation des cadets gabonais à la 12e édition de la Can Total U17 est nulle. A l'image de leur préparation qui, selon le coach Pierre Mfoumbi, ne démarre concrètement que le 1er avril dernier.

Onze réalisations concédées contre un but marqué par le Mounanais Fahd Richard Ndzengue Moubeti en trois sorties, ça prouve à suffisance le faible niveau de notre équipe nationale cadette. Qui, en plus d'une préparation bâclée, fut fragilisée aussi, à écouter les uns et les autres, par le discours souvent martial des autorités compétentes à l'endroit de nos jeunes joueurs au sujet, entre autres, de leurs primes de regroupement.

Des primes qui, payés par les pouvoirs publics, reviennent de droit aux joueurs, traités de « tocards et d'impolis » par les tenants du pouvoir...financier. Ce même ton méprisant des autorités sportives de notre pays qui fut à l'origine du courroux des cyclistes gabonais lors de la dernière Tropicale Amissa Bongo. Au-delà des primes de regroupement, les Panthéreaux ont enregistré leur première secousse lorsque le psychologue, Jean Sylvestre Nzong Mombo, et le manager général des U17, Jean-Claude Mabouela, sont écartés, sans aucune explication valable, par le ministère des Sports. Pour faire la place aux courtisans qui confondent leurs rôles sur le terrain. Avec un tel désordre visiblement entretenu, comment s'étonner que certains encadreurs ne transforment la tanière des Panthéreaux en un véritable pandémonium ?

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.