Football : après la DGR Brice Mbika Djambou s'explique

Accusé d'avoir détourné une somme de 20 millions de francs qui devait servir au fonctionnement de POG FC, une équipe mise sous tutelle par la Ligue nationale de football professionnel (Linafp) lors du National-Foot édition 2016-2017, Brice Mbika Ndjambou, président de cette instance, a été récemment entendu par la Direction générale des recherches (DGR).

Souhaitant s'expliquer sur le sujet, il a organisé hier un point-presse, au siège de la Linafp. A cette occasion, M. Mbika Ndjambou a précisé qu'il a été auditionné sur la mise sous tutelle totale du club Pog FC, l'utilisation des 20 millions et les dépenses liées au payement des factures médicales d'avant-saison (les joueurs du club ayant été soumis, lors de l'ouverture de saison 2017-2018, à des visites médicales).

Si le président de la Linafp a reconnu qu'un passif de 20 millions de francs existe et que cette somme sera reversée au club portgentillais, il a indiqué que cette ardoise sera épongée dès que l'Etat reversera le reste de la subvention.

Brice Mbika Ndjambou s'est défendu sur chaque point, notamment sur les factures médicales qui n'auraient pas été payées par la Linafp lorsque l'équipe était sous sa tutelle totale. Documents à l'appui, le président de la Linafp a tenu à montrer que chaque dépense, dans ce chapitre, avait été validée par le directoire du club portgentillais en novembre 2017.

J.F.M

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.