Football / 4e journée de la Coupe de la CAF : Horoya-Mounana

Stéphane Bitséki Moto a dû hier, au terme de la nouvelle défaite du CF Mounana dans cette Coupe de la CAF, maudire Sékou Camara et la fébrilité des ses coéquipiers.

Le jeune numéro 19 de Horoya Athletic Club (HAC) a été le bourreau du club gabonais sur leurs deux confrontations. Hier, alors que sa formation était dans un temps fort, il est parvenu à inscrire à la 81e minute le seul goal de la partie.

Remplaçant au coup d'envoi de cette rencontre au cours de laquelle on attendait un réveil du CF Mounana, Sékou Camara ne se doutait pas qu'il parviendrait une nouvelle fois à démoraliser les partenaires de Louis Autchanga. Car il avait déjà réussi à marquer contre la formation gabonaise lors du match aller à Libreville. Rencontre qui s'était soldée sur le même score. Ainsi, Camara, à lui tout seul, est parvenu à donner six points au HAC et à renvoyer des Mounanais trop tendres à leurs chères études.

Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé. Chacun, dans le camps gabonais, savait qu'il fallait un autre visage que celui montré lors des trois dernières sorties de Coupe de la CAF et être plus efficaces devant les buts adverses. Pour mémoire, Mounana partait avec un gros handicap. Huit goals encaissés en seulement trois journées de compétition (pour juste deux inscrits), zéro point obtenu et une dernière place du groupe D.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.