Fin du mercato : des Panthères sur le qui-vive

Fin du mercato : des Panthères sur le qui-vive

Avec la fermeture du marché des transferts en Europe lundi prochain, plusieurs internationaux gabonais seront sous pression les jours à venir.

On a au départ pensé que la prolongation (pour cause de Covid-19) du marché estival des transferts en Europe, jusqu'au 5 octobre 2020, serait une aubaine offerte notamment aux internationaux gabonais en fin de contrat ou en instance de départ, pour se trouver un nouveau point de chute. Mais la pandémie ayant changé la donne économique, et vu leurs performances peu fringantes durant l'exercice écoulé, plusieurs Panthères de la diaspora restent sans club ou ont un horizon incertain en ce début de saison 2020-2021. Quelques cas interpellent.

André Biyogo Poko. Depuis le ''restant'' du dernier exercice, il jouait les utilités à Göztepe. Signe que le manager, depuis le 4 novembre 2019, du club d'Izmir, le Turc Ilhan Palut, n'a jamais fait du milieu de terrain gabonais un joueur de base de son projet. Même s'il reste sous contrat pour une saison encore, le natif de Bitam et son agent français Louis Denolle doivent se hâter.

Yrondu Musavu-King. Au rythme d'une tunique par saison depuis six ans, il fut prêté par l'Udinese à Grenade (deux fois), Lorient, Toulouse et Saint-Gall. Avant de poursuivre par les cases Boulogne et Le Mans. Sans club depuis la fin de saison écoulée en Ligue 2, le défenseur gaucher de 28 piges, perturbé par des blessures depuis 2015, a perdu de sa superbe au fil des ans. On est très loin du joueur d'avenir qui quittait Caen en 2015.

Malick Evouna. Dégringolade sans fin pour l'attaquant qui a multiplié les échecs depuis son choix lucratif de signer en Chine (Tianjin Teda), après deux passages marquants au WAC Casablanca (Maroc) et Al-Ahly (Egypte). À Konyaspor (Turquie) comme au CD Nacional et Santa Clara (Portugal), l'ancien meilleur buteur du championnat marocain (2014+2015) a affiché des statistiques quasi-nulles (3 buts pour Tianjin, un pour Konyaspor, aucun pour Nacional et Santa Clara). Pour le rebond escompté, il faudra probablement attendre la période post-mercato. Pour peu que le football de haut niveau et les Panthères du Gabon restent encore une priorité chez l'ex-brillant duettiste de Pierre-Emerick Aubameyang, sous l'ère Jorge Costa (2014-2016).



James Angelo LOUNDOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.