Fin de saison au Gabon : une évidence et des questions

Fin de saison au Gabon : une évidence et des questions

La réalité d'un environnement fortement influencé par la pandémie de coronavirus, associée aux demandes de la Confédération africaine de football, a amené la Fédération gabonaise de football, en accord avec les autres acteurs majeurs du football local, à siffler la fin de la saison 2019-2020.

Clap de fin, depuis l'officialisation de l'épilogue de la saison nationale, jeudi par la Fédération gabonaise de football (Fégafoot). Ce, après une ultime session de travail avec la Ligue nationale de football (Linaf), les représentants de l'Association des clubs, de l'Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG) et de la presse sportive.

Il faut dire qu'au Gabon, comme un peu partout dans le monde, la pandémie de coronavirus aura fortement impacté le calendrier des compétitions et l'organisation générale du football.

Aussi, notre pays restait l'un des derniers en Afrique à laisser planer l'incertitude sur une saison suspendue depuis le mois de mars dernier, alors que la Confédération africaine de football (Caf) avait accordé aux fédérations affiliées une date butoir.

C’est pour définitivement fixer l'instance faîtière continentale que la Fégafoot a par ailleurs envoyé les noms des deux ambassadeurs gabonais à la prochaine campagne africaine des clubs.

Aussi tardive qu'ait été la prise de décision sur la poursuite ou non de la saison, le baisser de rideaux a ajouté le Gabon à la liste des pays ayant décidé (plus tôt) d’interrompre définitivement la saison face aux incertitudes nées de la pandémie de coronavirus.

Dans le lot des pays africains qui ont plus tôt stoppé leur saison et attribué le titre en tenant compte du classement en cours, le Gabon a emboîté le pas au Cameroun, au Congo, à la République Démocratique du Congo (RDC), au Rwanda, au Togo ou à la Côte d’Ivoire où le champion et les ''Africains'' sont connus depuis des mois. La nuance avec ces fédérations est que pour les National-Foot 1 et 2 il n’y a eu ni montée ni relégation.

À la différence aussi de l’Angola, de la République Centrafricaine (RCA), de la Guinée équatoriale, du Niger, du Burkina-Faso, de la Guinée, de la Gambie, du Cap-Vert ou de l’Éthiopie où l'exercice 2019-2020 a tout simplement été annulé. Mais aussi du Nigeria, du Ghana, du Mali, du Sénégal, de la Zambie, de l’Afrique du Sud et des nations du nord du continent (Maroc, Algérie, Tunisie et Égypte) où la reprise de la saison est toujours envisagée ou déjà programmée.

Bouenguidi Sport (Ligue des champions) et Mangasport (Coupe de la Caf) seront donc les porte-flambeaux du Gabon sur la scène africaine en 2021.

Le premier sera un bleu qui va continuer de vivre une croissance en accéléré l'ayant vu passer, en seulement trois ans, du championnat provincial de l’Ogooué-Lolo à la prestigieuse compétition continentale des clubs.



James Angelo LOUNDOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.