Election à la LFE : La continuité ou le début d'une nouvelle ère à la LFE ?

Election à la LFE : La continuité ou le début d'une nouvelle ère à la LFE ?

PLUS que le bilan (moral et financier) de l'olympiade dressé hier lors de l'assemblée générale ordinaire, c'est le renouvellement du bureau exécutif de la Ligue de football de l'Estuaire (LFE) qui tient en haleine le mouvement sportif

PLUS que le bilan (moral et financier) de l'olympiade dressé hier lors de l'assemblée générale ordinaire, c'est le renouvellement du bureau exécutif de la Ligue de football de l'Estuaire (LFE) qui tient en haleine le mouvement sportif.

Un rendez-vous pour lequel le collège électoral composé de quatorze clubs (Académie Club de Libreville, Académie des Etoiles de Libreville, Académie des Pépites d'Or, TP Akwembe , Badji FC, Ballon d'Or, Centre Sportif de Libreville, Elites Sports, Eddy Sport, Foyer du football et animation de Libreville, Littoral FC, Sécu FC, Sporting Nyanga, AS Val) et six sous-ligues (Akanda, Cocobeach, Kango, Libreville, Ntoum et Owendo), va décider de l'identité du président de la LFE pour le mandat à venir.

Le verdict tombe ce samedi 26 juin au PK 27 de Libreville où l'on saura si le match attendu entre Serges Ahmed Mombo, président sortant, et son challenger Paul Ulrich Kessany Zategwa, a tenu ses promesses. Le troisième homme, Alain Bakita, qui ne présentant de toute façon qu'un profil de faire-valoir, ayant décidé de jeter l'éponge ( L'Union du 24 juin).

Le premier, qui croit fermement en ses chances et en la fiabilité de sa feuille de route (dynamisation du football féminin, championnats D3 et D4 plus attractifs, relance du beach-soccer et du futsal) pour poursuivre l'œuvre entamée durant son premier mandat, a effectué un travail de l'ombre, auprès des délégués. Avant même la période de la campagne électorale ouverte mardi 22 juin dernier.

Pour sa part, l'ancien milieu de terrain international gabonais a présenté son projet (3R), dans lequel sont proposées la restructuration du football de base dans l'ensemble de la province sportive phare du Gabon et une LFE aussi moderne que compétitive. Il est ouvertement soutenu par bon nombre de ses anciens équipiers chez les Panthères du Gabon.

Malheureusement pour l'ancien joueur d'Ombilanziami, du FC 105 et d'Istres, Théodore Zue Nguema, Bruno Ecuele Manga, Cédric Moubamba, Thierry Mouyouma, Ernest Akouassaga et bien d'autres, ne sont pas électeurs. Encore moins l'ancien buteur des Lions indomptables du Cameroun Patrick Mboma qui a dernièrement exprimé son soutien à Paul Kessany.

Il reste à savoir la place que prendront les règlements et textes régissant la LFE, dans l'issue du processus électoral de ce jour. Après avoir alimenté la chronique dans les médias et, surtout, les réseaux sociaux.




James Angelo LOUNDOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.