Egypte 2019/La Mauritanie : Le premier grand "frisson continental" des Mourabitounes

Le 24 juin 2019, le football mauritanien va connaître le premier grand frisson de son histoire.

Ce jour-là, le Nachid al-watani, l'hymne national du pays, retentira pour la première fois en phase finale de la Coupe d'Afrique des nations. Et ce sera face aux Aigles du Mali. Le pays tout entier oubliera la première rencontre officielle disputée par les Mourabitounes, le 11 avril 1963, contre la République démocratique du Congo (à l'époque Congo-Léopoldville, 0-6). Tout comme il ne verra plus l'intérêt de se remémorer sa plus large victoire (8-2) en football devant la Somalie, le 27 décembre 2006. Encore moins sa plus large défaite (0-14) contre la Guinée, le 1er janvier 1972.

Il serait donc bien avisé de garder un œil sur les Mourabitounes, qui ont terminé leaders ex-æquo de leur poule lors des éliminatoires, avec l'Angola (12 points). Provoquant ainsi l’élimination du Burkina Faso, qui a pourtant terminé troisième de la Can au Gabon.

Avec des joueurs quasiment inconnus, Corentins Martins, le sélectionneur français de la Mauritanie, pourra compter sur ses deux pièces maîtresses. D'abord l'attaquant de l'Union sportive de Tataouine (Tunisie), Ismaël Diakité. Puis le milieu du Difaâ Riadhi Baladiat Tadjenanet (Algérie), Mohamed Dellahi Yali.



Guy-Romuald MABICKA



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.