Droupe D Ghana/Mali : 1-0, Égypte/Ouganda : 1-0 : Le Ghana confirme, l’Égypte relève la tête

Battus 1-0 par les Black Stars, les Aigles du Mali se sont compliqué la tâche. Leur qualification au second tour devient une gageure. Il en est de même pour les "Cranes" ougandais défaits par l'Égypte sur un score identique.

Les Black stars du Ghana, après avoir brillé en réalisant l’essentiel sur les Aigles du Mali, ont définitivement les deux pieds en quarts de finale. Quelle que soit l’issue de leur dernier match de groupe contre les Pharaons. Les Egyptiens nourrissent cette même ambition. Et ils l'ont montré face à l'Ouganda.

La défaite ougandaise afflige peu de personnes. Parce qu’en regardant au rétroviseur le passé des deux équipes entre 2011 et 2013, l’avantage revient aux poulains du coach Hector Raul Cuper qui dispose de joueurs expérimentés et talentueux. Tels que Mohamed Salah, Essam Elhadary, Mohamed Elneny, Ahmed Hassan...

Si les poulains d'Alain Giresse ont répondu présent s'agissant de la combativité et de l’agressivité, ils ne l’ont pas été dans l’efficacité offensive. Incapables de concrétiser les nombreuses opportunités des balles arrêtées ou de coups de pieds de coin qu'ils ont eues. Les Aigles, avec cette défaite, compromettent fortement leurs chances d'aller au deuxième tour. Au contraire des Black Stars qui ont bien plus que rayonné du côté de Port-Gentil.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.