Dette : l'État vient de payer 950 millions de francs à Camacho et ses adjoints

Dette : l'État vient de payer 950 millions de francs à Camacho et ses adjoints

Lors de sa prise de fonction officielle, en juin 2019, Franck Nguema, ministre des Sports, a trouvé sur sa table de travail un certain nombre de dossiers brûlants. Parmi lesquels, l'épineuse question liée aux règlements des arriérés de salaires des différents membres de l'encadrement technique des Panthères.

Face à l'urgence, l'État, via le Trésor public, vient de débloquer la somme de 950 millions de francs pour régler une bonne partie des arriérés de salaires de l'Espagnol Antonio Camacho et ses deux adjoints. 

"Sur une dette globale évaluée à 1,77 milliard de francs, l'État vient de payer, comme avance, et par virement du Trésor public, à Camacho, Rodenas et Laborie, 950 millions de francs. Camacho a reçu un virement de 703 millions francs. Rodenas, 124 millions et Laborie 123 millions", explique le ministre des Sports.

Selon le membre du gouvernement, la dette de l'État vis-à-vis des anciens sélectionneurs et autres techniciens, toutes disciplines confondues, oscille entre 2,3 et 3 milliards de francs. D'où la mise en place d'une commission ad hoc chargée d'évaluer la dette réelle de l'État.

"Dès ma prise de fonction, en juin 2019, j'ai fait le point avec le président de la République sur la situation de la dette de l'État vis-à-vis des anciens sélectionneurs et encadreurs techniques des équipes nationales des Panthères A, qui étaient sous contrat avec le Gabon. Cet état faisait ressortir une dette qui se situait entre 2,3 et 3 milliards de francs. Ce montant est en train d'être consolidé par une commission ad hoc mise en place au sein du ministère des Sports. Le travail consiste à collecter tous les contrats de travail et les ordres de paiements comptables. Le but est d'apurer, selon les très hautes instructions du chef de l'État, toute la dette aux anciens sélectionneurs et encadreurs de toutes les disciplines sportives", précise-t-il.



Willy NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.