Cyclisme : Les Panthères en « mode mendicité »

A 29 jours du lancement de la 13e édition de la Tropicale Amissa Bongo, les responsables de la Fédération gabonaise de cyclisme (Fégacy), pour tenter de résoudre la problématique de la préparation des Panthères gabonaises, ont décidé de frapper aux portes de quelques compatriotes de bonne foi.

Le vice-président de la République, Pierre Claver Maganga Moussavou, et le ministre d'Etat, ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Guy Bertrand Mapangou, sont de ceux-là.

« Pour essayer d'organiser le tournoi de mise en jambes, en attendant le soutien de l'Etat, nous nous sommes adressé à ces deux personnalités qui, promptement, nous ont offert des chambres d'hôtel à Lambaréné et Mouila, du carburant, des jus de fruit et des packs d'eau », nous a révélé le président fédéral, Maurice Nazaire Embinga.

Tout en regrettant l'absence du matériel de travail qui se trouverait encore en Espagne, ce dernier a laissé entendre que huit coureurs (C. Anguilet, E. Ekobena, L. Moukagni, G. Ngamanda, C. Tchouta, G.M Moulengui, F. Ndzaou et P.J Moulengui) sont à pied-d'œuvre. Sous la direction technique de Chaïbou Osseny.

Après Nsile/Lambaréné (samedi dernier) et Lambaréné/Mouila hier dimanche, selon les explications du président fédéral, Tchouta et ses coéquipiers affrontent aujourd'hui, en aller-retour, le parcours Mouila/Lébamba. Puis Mouila/Lambaréné (demain mardi) et Lambaréné/Kango (mercredi 20 décembre 2017).



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.