Coupe du monde 2018 / Panthères du Gabon : sans Aubameyang ?

Dans la foulée des sélectionneurs d'autres pays africains concernés par le dernier tour des qualifications de la Coupe du monde 2018, José Antonio Camacho va dévoiler, aujourd'hui, le groupe mobilisé pour la double confrontation (2 et 5 septembre 2017) contre la Côte d'Ivoire.

Une liste de 23 joueurs et quelques noms en attente pour le rendez-vous dont la première manche se jouera à Franceville, et non à Libreville comme précédemment programmé.

Malgré les rumeurs qui alimentent la chronique d'une grande vague de retours des joueurs ayant pris leurs distances avec l'équipe depuis plusieurs mois, malgré leur présence dans les listes communiquées par le sélectionneur national pour les deux derniers rassemblements, c'est davantage leur arrivée en terre gabonaise qui est attendue.

Il n'empêche, à l'aune des échanges entre les internationaux expatriés et la partie dirigeante, et de ce que les cadres ivoiriens qui avaient pris une posture identique par rapport à leur sélection (Gervinho, Serey Dié, Salomon Kalou et Max-Alain Gradel), que les noms des Pierre-Emerick Aubameyang, Didier Ovono Ebang, Bruno Ecuele Manga, Mario Lemina André Biyogo Poko et autres Malick Evouna, devraient figurer aux côtés des fidèles ayant gardé la tanière.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.