Coupe du Gabon interclubs 2016-2017 : problème d'organisation

Si le football gabonais était organisé convenablement, le débat sur la poursuite de la Coupe du Gabon interclubs 2016-2017 ne serait plus d'actualité.

En ce mois de septembre, presque toutes les entités sportives relevant de l'ensemble de la planète football sont en pleine compétition pour le compte de la saison sportive 2017-2018. La Coupe nationale, compétition de souveraineté, se dispute, partout ailleurs, au moment même où le championnat domestique se déroule. Loin d'être un tournoi de village, cette épreuve clôt, généralement, la fin d'une saison sportive.

A supposer que cette Coupe se joue au mois d'octobre comme le souhaite la Fédération gabonaise de football (Fégafoot), certains techniciens pensent qu'il y a une question centrale qu'il va falloir régler : le problème des effectifs pour chaque club, quand on sait que plusieurs équipes qui doivent prendre part à cette épreuve ont commencé à déposer les dossiers de qualifications à la Ligue nationale de football professionnel (Linafp). Où, en prévision de la nouvelle saison sportive, la période des mutations est déjà ouverte.

« Comment faire pour retenir les joueurs de la saison dernière pour jouer cette compétition ? Va-t-on utiliser les joueurs de la saison 2016-2017 ou 2017-2018 ? Si nous jouons avec les effectifs de 2016-2017, cela suppose qu'on arrête tous les mouvements des joueurs qui ont débuté depuis près de deux mois », pense un dirigeant de club de première division.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.