Coupe du Gabon 2016 : Pour une finale inédite

LE verdict que vont livrer les demi-finales de la Coupe du Gabon, ce dimanche après-midi, au stade de Nzeng-Ayong, va probablement offrir une affiche jamais vécue en finale de l’épreuve.

Avant cette issue, la lutte sera âpre entre le CF Mounana et l’AO CMS, d’une part, Akanda FC et l’AS Pélican de l’autre, dans deux face-à-face qui s’annoncent indécis.

Même si dans le premier, les Mounanais, quelques semaines après leur consécration en championnat, sont plus que jamais obnubilés par la conquête du titre qui leur permettrait de réaliser un doublé inédit dans l’histoire du jeune club. Pour ce faire, éliminer les Cémésiens qu’ils ont battus deux fois en championnat, sans toujours se montrer supérieurs dans le jeu, constituerait une belle approche. Mais gare à l’euphorie qui pourrait accompagner le talent et l’insouciance de la formation du quartier Montagne-Sainte de Libreville. Et la rendre plus conquérante.

L’expérience et la richesse de talents penche toutefois du côté du CF Mounana qui part favori dans cette opposition. Et se positionner pour réaliser la passe de deux, étant donné qu’il est le détenteur du trophée.

Alors que le duel opposant Akanda FC et l’AS Pélican semble lui plus équilibré dans un contexte où l’avantage du terrain importe peu.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.