Congrès électif de la Fégafoot : L'avenir du sport-roi gabonais

Terminée, la phase des opérations de charme des cinq candidats (Bosco Alaba Fall, Blanchard Paterne Andoume, Jérôme Efon Zolo, Pierre-Alain Mounguengui et Placide Xavier Bourdette) qui se disputent, aujourd'hui à Lambaréné (chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué), la présidence de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot).

Les délégués (ligues provinciales, clubs de D1 et associations affiliées) ont le devoir et la lourde responsabilité de faire le bon choix. C'est-à-dire, hors de toute atmosphère d'achat des consciences ou de copinage, Car, au-delà des arguments de campagne développés par les uns et les autres, ils connaissent bel et bien les compatriotes qui s'investissent véritablement, chaque jour, pour la promotion du football gabonais et sa jeunesse.

Le fonctionnement et la pratique du football national se trouvent en ce moment dans un réel coma. Par conséquent, le Gabon est en train de perdre son capital confiance auprès des instances sportives sous-régionales, continentales et internationales.

Par exemple, le Gabon vient de perdre le siège de l'Union des fédérations de football d'Afrique centrale (Uniffac). La déliquescence du football gabonais est donc reconnue par tous les acteurs. Même les candidats l'ont reconnu pendant leurs différentes causeries de campagne.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.