Championnat féminin ‘’Tchibanga-2017’’ : Estuaire I et Estuaire II en finale

Elles s’étaient croisées au même stade de la compétition lors de la première édition en 2015, remportée nettement par l’Estuaire I, sur le score de 3-1.

Cette année, le destin a voulu que ces deux équipes de Libreville partagent la même poule C, où étaient également logées l’Ogooué-Ivindo et la Ngounié. Et, lors de leur confrontation comptant pour la deuxième journée, l’Estuaire I était encore sortie victorieuse (2-1). Et pour cette finale, l’Estuaire I l’abordera avec un avantage psychologique.

Premières de la poule C (7 points +4), les filles de l’Estuaire I ont composté leur ticket de la finale mercredi dernier, en écrasant Mbilasuku (5-1). Une heure après, leurs rivales, deuxièmes du groupe (6 points +11), donnaient une leçon de football aux filles d’Odzamboga (3-0). Une victoire synonyme de passeport pour la finale.

La qualification de ces deux équipes est plutôt logique, d’autant qu’elles étaient les seules, au moins, à produire un jeu reluisant, grâce aux forces qui les composent. Chaque fois qu’elles se produisaient, elles offraient du spectacle et marchaient sur leurs adversaires. Même l’équipe du Woleu-Ntem, l’une des favorites de cette compétition, et celle du Haut-Ogooué ont payé cher face à l’armada offensive de ces deux équipes de la Ligue de l’Estuaire, considérées comme les foudres de guerre du tournoi.


F-K-O.M


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.