C'était hier : Demi-finales : une affaire des groupes A et D

Burkinabè, Camerounais, Egyptiens et Ghanéens composent la carré devant disputer les demi-finales de la Can 2017. Ironie du sort, ces quatre équipes sont issues des poules basées à Libreville et à Port-Gentil.

Le fait ne passe pas inaperçu pour les spécialistes. Aussi vrai que cela puisse paraître, les demi-finales de la Can 2017 se joueront entre des équipes issues des deux groupes A et D. On se souvient, en effet, de ce que le Burkina Faso et le Cameroun étaient logés dans la poule A basée à Libreville. Alors que l’Égypte et le Ghana étaient, eux, logés dans le groupe D établi à Port-Gentil.

Étalons, Lions Indomptables, Pharaons et Black Stars ne se sont pas contentés de survoler leurs groupes respectifs. Ils ont plutôt joué sur leurs qualités et leur expérience pour passer le cap des quarts de finale.

Égyptiens et Camerounais peuvent être cités en exemple en la matière. Ces qualités leur ont, du reste, permis de franchir deux tours en encaissant moins de buts que plusieurs formations restées sur le carreau. On en veut pour preuve l'Égypte, qui n'a concédé jusqu'ici aucune réalisation.

Ensuite, il y a la complémentarité entre les lignes. On a souvent vu des joueurs venir à la rescousse de leurs partenaires en difficulté. Enfin, il y a le réalisme et la réussite. Des qualités qui accompagnent toujours les équipes plus ambitieuses.


G.R.M


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.