CAF//Renouvellement des membres : Le duel tourne à l'avantage de Patrice Edouard Ngaïssona

Le renouvellement des postes vacants de membres du comité exécutif de la Confédération africaine de football (Caf) est effectif. Depuis hier, à Casablanca (Maroc), où s'est déroulée l'assemblée générale ordinaire de l'instance faîtière du football africain.

Si le Burkinabè Sita Sangaré (zone Ouest A), le Libyen Jamal El Jaafri (zone Nord) et le Sénégalais Augustin Senghor (zone Ouest A), candidats uniques dans leurs zones respectives, ont été élus par acclamation, en revanche les deux postulants de la zone Centre ont subi la loi des élections. C'est l'isoloir qui a départagé les deux prétendants de l'Afrique centrale.

Patrice Edouard Ngaïssona (président de la Fédération centrafricaine de football), malgré le fait d'avoir défrayé la chronique « pour son appartenance à l'organisation anti-balaka qui a commis des massacres contre les civils musulmans » en RCA, a été élu avec 30 voix contre une abstention. Et 23 voix pour notre compatriote Pierre-Alain Mounguengui (président de la Fédération gabonaise de football, Fégafoot).

La désorganisation de la zone 4, qui manquerait visiblement de leader capable de rassembler, comme l'a déploré le représentant gabonais dans un entretien accordé, la veille de l'élection, à un confrère marocain « Afriki presse », en est la principale cause.


MM


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.