Boxe/Au terme du championnat du monde WBF des lourds-légers : Mabika terrasse Benmakhlouf

Au terme d'un combat très équilibré et engagé, le pugiliste gabonais s'en est sorti victorieux par dix points d'écart. Il devient ainsi champion du monde WBFed des lourds-légers.

SOUTENU par un public acquis à sa cause, Taylor Mabika (37 ans) a fini par terrasser, samedi dernier, au stade d'Angondjé, l'Algérien Zine Eddine Benmakhlouf, double champion du monde en titre WBF des lourds-légers, qui a livré un combat digne d'un boxeur de sa trempe, malgré sa défaite. Surnommé le Rocky algérien, Benmakhlouf (40 ans) subissait là la cinquième défaite de sa carrière internationale.

Avant le début de duel, le boxeur maghrébin totalisait 27 combats, 22 victoires dont 12 par K.O, 4 défaites et 1 nul.

Dès l'entame de ce choc des titans, l'Algérien, très à l'aise et libéré, a imposé son style de boxe qui consistait à maintenir l'adversaire à distance pour mieux asséner ses coups à son vis-à-vis. Pour les deux premiers rounds, Benmakhlouf a pris l'ascendant sur son protagoniste, qui cherchait de son côté à réduire l'espace pour marquer des points. Une tactique qui ne marchera pas pendant un bon moment.

Très concentré et lucide, Taylor Mabika, en véritable panthère, s'est réveillé au 3e round, à partir duquel il a fini par trouver la formule qui lui a permis de contourner la tactique mise en place par son adversaire et son entraîneur Nasser Lalaoui.


F-K-O.M


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.