Boxe/8e journée : Une levée quasiment stressante

La huitième journée du championnat interclubs de la Ligue de boxe de l'Estuaire a été un véritable panachage de joie, de regret et, surtout, de stress.

La violence des coups, ayant obligé le service médical à monter souvent sur le ring pour panser les blessures, est à l'origine de l'anxiété qui a souvent animé de nombreux spectateurs. Lesquels ont été, au départ, déçus par l'indiscipline affichée par certains boxeurs, qui arrivaient au compte-gouttes, obligeant les organisateurs à chambouler, à plusieurs fois, le programme.

Qu'à cela ne tienne, le spectacle offert par la majorité des pugilistes fut captivant. En commençant par la confrontation ayant opposé K. Bomangoye du boxing club GR à Adonis Moussavou du B.C Manga, dans les 56 kg. Un combat sanctionné par la victoire difficile aux poings (2-1) du sociétaire du club de la Comilog. Sentence identique pour départager Yannick Mitoumba du B.C Johnson Okoumé et Lado Fouemene du B.C GR (69 kg) ; Daniel Ndembi (BC Gladiator) et Black Moutete (B.C Mbulu, 69 kg), puis Lenz Koubangoye (B.C Johnson Okoumé) et Steeve Pamouande (B.C Phœnix, 81 kg).

Mitoumba, Ndembi et Pamouande ont été déclarés vainqueurs.

Les victoires par disqualification ont été également enregistrées au terme des combats ayant mis aux prises non seulement Mathurin Nzang du B.C Manga à Boussari Acharaf du B.C Phœnix dans les 75 kg, mais aussi Rosny Mvou du boxing club Johnson Okoumé à Nze Obame du B.C GR dans les 91 kg.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.