Boxe : Ligue de l'Estuaire

Dix paires de gants, autant de cordes à sauter et protège-dents, quatre coquilles, quatre maillots complets, trois shorts et deux sacs de frappe. Ce lot est venu s'ajouter aux équipements d'entraînement et de compétition composant déjà le matériel de Phoenix Boxing Club, l'une des cinq sections de Phoenix Omnisports.

Cette dotation acquise en fin de saison est à mettre à l'actif de Me Clément Tsamounou ''Ebozo'', ancien pugiliste international gabonais et membre du comité exécutif de la Fédération gabonaise de boxe.

Résidant depuis des années à Moanda, pour des raisons professionnelles, le donateur, qui a renoué le contact avec le noble art à travers sa fonction de président actif de l'entité bénéficiaire susmentionnée, explique les motivations de son action : « Le but visé est de redynamiser et accompagner les principaux bénéficiaires que sont les boxeurs. Afin qu'ils se préparent dans des conditions optimales et susceptibles de favoriser des victoires, tant sur le plan national qu'à l'échelle internationale. Ce soutien d'encourager les uns et les autres obéit également à la vision de notre présidente d'honneur, le Dr Nicole Asselé, qui attend de nous des résultats probants. »

Le dirigeant du club entend hisser celui-ci au rang de référence nationale. Comme le sont devenues les sections handball (depuis plusieurs années) et basket-ball (récemment).

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport

 

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.