Boxe : Jeu de chaises musicales...

Boxe : Jeu de chaises musicales...

La 18e journée du championnat interclubs de boxe de la Ligue de l'Estuaire s'est distinguée, samedi dernier, à la salle nationale sise au boulevard Bessieux, par une sorte de jeu de chaises musicales au sommet du classement.

Longtemps resté en tête, le boxing club GR a retrouvé son fauteuil de leader. Grâce à la victoire par arrêt de l'arbitre au second round de Mapangou Sidji face à Geordhy Alassi du B.C Étoile (46 kg). Le B.C Mikamou qui a présenté quatre pugilistes, a baissé légèrement sa garde au classement. La victoire par abandon de Nze Ognane au deuxième round devant Mathurin Nzang du B.C Manga (75 kg) ainsi que le combat nul de Hans Nzockou face à Nze Moto du B.C Manga (69 kg), lui ont offert le rang de dauphin. Puisque les deux combats de Blaise Mayombo (91 kg) et Augustin Nkoghe (60 kg) du B.C Mikamou se sont soldés par des défaites, respectivement devant Vivian Obame du club de la Comilog, vainqueur aux poings (3-0), et Christ Olourou du B.C Manga, vainqueur par arrêt de l'arbitre au troisième round.

Le public, déçu auparavant par le forfait de Faustin Djembi du B.C Gladiator face à Yohan Mopimba du B.C Phœnix (49 kg), a été émerveillé par l'engagement et la volonté des boxeurs Arthur Ngoufack du B.C Johnson et Black Moutete du B.C Mbulu. Un combat sanctionné par un nul, au grand dam des supporters des deux antagonistes.

Rendez-vous a été donné pour le samedi prochain avec la 19e levée au cours de laquelle certains férus du noble art comptent assister à la révolte du B.C Mikamou notamment.



MM



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.