Boxe : Gras Ongara, un teigneux

La salle nationale de boxe, sise au boulevard Bessieux, abrite le troisième combat de la 13e et ultime journée de la phase aller du championnat interclubs de la Ligue de l'Estuaire.

Sur le ring, un pugiliste se distingue dans l'art du harcèlement, de l'esquive, etc. Il s'agit de Gras Ongara du B.C GR qui, né le 2 mars 1988 à Franceville, combat dans la catégorie des 64 kg.

Au-delà du fait qu'il soit défavorisé par sa petite taille (1 m 68), contrairement à son adversaire (Maick Mombo du B.C Johnson Okoumé), Ongara, physiquement au point, se montre entreprenant dans la prise d'initiatives. Et son adversaire, en dépit de sa bonne mobilité, a eu parfois recours à l'aide du staff médical pour continuer le combat jusqu'au bout.

« Le travail régulier à l'entraînement est ce qui fait ma force. Il n'y a pas de miracle. Aujourd'hui, j'ai croisé un adversaire qui bouge beaucoup. Ayant une petite taille, il fallait que je le désaxe souvent pour pouvoir le toucher », a déclaré le teigneux Gras Ongara, sergent chef à la Garde Républicaine. Et qui, à l'unanimité des juges, a été déclaré vainqueur aux poings (3-0).



MM



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.