Basket-ball/Renouvellement du bureau fédéral : Léopold Evah également dans les starting-blocks

Après les candidatures d'Aimé Engone, Yvon-Patrick Medoua Nze et Wenceslas Nguembhyt, le tour est revenu hier à Léopold Evah, ancien président de la ligue de basket-ball de l'Estuaire (1999-2002), d'annoncer son intention de briguer la présidence de la Fédération gabonaise de basket-ball (Fégabab).

EN présence de l'ensemble des membres de son équipe, M. Evah a fait savoir qu'il nourrit l'ambition de redonner à la balle orange ses lettres de noblesse. Pour y parvenir, le candidat déclaré propose un projet en quatre parties, autant que le nombre de quarts temps d'un match de basket-ball.

Un programme de développement basé sur la restructuration de l'administration, la formation des dirigeants, joueurs officiels, avec l'appui de la FIBA, la tutelle, le Comité national olympique et les mécènes. Soutenir et assister les ligues, les associations et les clubs. Puis, organiser des compétitions nationales, toutes catégories confondues, et participer aux joutes internationales.

Léopold Evah, actuel président du club LBBV, estime que sa candidature est légitime. Lui qui s'engage à « rassembler ce qui est épars et à composer avec toutes les tendances ».

Autrement dit, il se présente comme le candidat de la conciliation.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.