Basket-ball : Une confrontation poussive

AS Estuaire/Espoir (44-39). Telle est l'opposition ayant marqué, samedi dernier, au plateau extérieur de l'Université Omar-Bongo (UOB), le lancement du championnat national masculin de basket-ball, saison 2018.

Cette compétition refait surface après une longue traversée du désert, depuis la mise en place, en 2015, de la Ligue nationale de basket-ball (Libab).

La confrontation inaugurale, jouée devant une faible affluence, n'a pas tenu réellement ses promesses. En cause, une mauvaise qualité du jeu produit par les deux équipes. Une rencontre poussive et de faible niveau, à en juger par le nombre de points réussis par les deux antagonistes en quarante minutes : 44 pour AS Estuaire, et 39 pour Espoir. C'est vraiment très peu pour une discipline qui, par le passé, fut une référence au niveau national. Après le football.

Mme Sylvie Kotha, présidente de l'Association pour la promotion du basket-ball (APB), présente à cette confrontation dont le coup d'envoi symbolique a été donné par Alexandre Tchicaya (SGA 2 du département des Sports), ne nous démentira pas.

Bien que combatifs, les joueurs ont manqué d'adresse et de justesse sous le panneau. Après le mano a mano pendant les dix premières minutes (13-13), AS Estuaire et Espoir ont baissé d'intensité. La première équipe citée ne marquera que 8 points, et 4 pour la seconde lors des dix autres minutes. Avant d'atteindre la pause à 21-17 (20e).





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.