Basket-ball : Début timide au plan du rythme

« Je déclare ouverte la Coupe du Gabon 2018 ». Ces propos sont du ministre d’Etat en charge des Sports, Alain-Claude Bilie-By-Nzé.

Il présidait ainsi, dimanche dernier, à la salle des sports située en face du palais de justice de Libreville, en présence du secrétaire général adjoint du Comité national olympique du Gabon (CNOG), José Foula, la cérémonie du lancement de la coupe du Gabon interclubs de basket-ball masculin 2018, baptisé « David Nzoubou » (H) et « Albertine Owone » (D).

Un cérémonial riche en sons - deux groupes socioculturels ont été mis à contribution - a été minutieusement concocté à cet effet par la Fédération gabonaise de basket-ball (Fégabab) dirigée par Léopold Evah. Ce dernier, dans son intervention circonstancielle, a souhaité que les autorités compétentes appuient le basket-ball national afin qu’il se joue régulièrement comme jadis dans notre pays.

Pour cette première journée marquant la relance de la balle orange gabonaise, le niveau d’ensemble est loin de faire l'unanimité. « Ça marque assez, et il y a des quelques équipes de Libreville et Port-Gentil notamment, qui se démarquent. Techniquement, il y a des choses appréciables. Mais le manque de compétitions se fait ressentir. Le rythme n’est pas soutenu par plusieurs clubs, excepté lors du match Mandji Jokers/Owendo 7.0 (87-74) », a expliqué le technicien Blaise Luamba Baleketa.



MIKOLO MIKOLO



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.