Athlétisme : Marc-Titus Nzoghe en formation en France

Athlétisme : Marc-Titus Nzoghe en formation en France

Marc-Titus Nzoghe, plusieurs fois vainqueur du Marathon du Gabon, séjourne depuis la semaine dernière à St Malo (France).

Durant huit mois, grâce à l’appui financier de la société pétrolière Perenco Oil & Gas Gabon, l'athlète gabonais, nouveau pensionnaire du Cercle Jules-Ferry, va améliorer ses performances sportives et se préparer éventuellement à une carrière d’encadreur de haut niveau.

Mardi dernier, il a reçu, des mains du directeur général de Perenco Oil & Gas Gabon, Baptiste Breton, assisté de son conseiller Laurent Maganga, son contrat. Ainsi, Perenco prendra en charge toute la formation de Marc-Titus Nzoghe, y compris le transport, l’hébergement, la restauration, les assurances, les frais médicaux et une allocation mensuelle. Au grand bonheur de l'intéressé.

"Ma joie est immense et je ne peux que remercier infiniment la direction générale de Perenco, qui n’a ménagé aucun effort pour l’aboutissement de ce dossier dans les meilleurs délais", a confié notre compatriote de 33 ans, qui entend s’investir pour réussir ce challenge.

Trois fois vainqueur des 10 km (2013, 2 014 et 2 015), autant pour les 21 km (2016, 2017, 2 018), sous les couleurs de l’entreprise bienfaitrice, Marc Titus Nzoghe a l’ambition de faire parler du Gabon à l’échelle africaine, voire mondiale, sur de longues distances.



René AKONE DZOPE



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.