Arts martiaux/19e édition : Me Bertrand Laotsé Mvé et Shaoling Black & White en ligne de mire

Leurs mouvements sur le tatami dépassaient parfois l’entendement. La soirée s’est déroulée en présence notamment du gouverneur de l’Ogooué-Maritime, Martin Boguikouma, et du président de l’ASSCTG, Toussaint Mintogo Nkogo.

LE gymnase de l’ASSCTG (Port-Gentil) a récemment abrité la 19e nuit des arts martiaux. La compétition constitue une tribune, pour les ayants droit de Total Gabon et certains particuliers, de présenter au grand public tous les acquis de l’année dans la pratique des sports de combat.

Tout au long de la soirée, l’assistance, nombreuse et particulièrement hystérique, a eu droit à des exercices d’adresse, de force et de combat, ainsi que la présentation en équipe des katas. Le gouverneur de l’Ogooué-Maritime, Martin Boguikouma, avec à ses côtés le président de l’ASSCTG, Toussaint Mintogo Nkogo, a vécu ces moments de bout en bout.

Le judo, le qwankido, le karaté, le jet kundo, le taekwondo et l’aïkido figuraient sur la liste des arts martiaux retenus. Pour la deuxième année consécutive, les responsables de l’ASSCTG ont fait appel au groupe Shaoling Black & White. Un ensemble pluri-artistique composé exclusivement de champions du monde, créé en 2012 par Me Dominique Saatenang.


RAD


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.