Arts martiaux : Des cours de self-défense dans les casernes

Arts martiaux : Des cours de self-défense dans les casernes

La Fédération gabonaise de self-défense, tonfa sécurité et sports de combat, sous la supervision de son président, Me Alain Nziengui Iwangou, a initié, à l'intention de nos forces de sécurité, un stage de formation d'un mois (11 novembre-12 décembre 2019).

Durant cette période, policiers et matons seront formés aux différentes techniques de self-défense, qui consistent à désarmer un agresseur muni d'une arme blanche ou d'un pistolet.

"Cette formation regroupe 300 stagiaires des forces de sécurité. Soit 150 éléments de la police d'intervention, de la Documentation, de la Police judiciaire, de l'Unité spéciale et ceux de la Préfecture de police de Libreville. Les 150 autres appartiennent au corps de la Sécurité pénitentiaire, en plus de l'encadrement technique qui regroupe 12 formateurs. Pour ma part, j'interviens en qualité de président fédéral et formateur, puis en tant qu'expert mondial 6e dan, représentant la Fédération internationale de self-défense des disciplines associées et expert krav-Maga", a expliqué Me Alain Nziengui Iwangou.

Outre les techniques de self-défense, les apprenants vont également renforcer leurs capacités opérationnelles dans des domaines aussi variés que l'attaque au bâton, l'interpellation à main nue, l'attaque au couteau… Tout un programme pour nos soldats.



Prosper Sax NZE BEKALE



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.