Après le match Gabon-Burkina : Nécessaire réaction pour le Gabon

Les deux revers des Panthéreaux contre les Etalons juniors (1-3 et 0-1), subis les 14 et 21 juillet derniers, ont donc sonné le glas des espoirs des supporteurs gabonais de voir leurs protégés accéder à la CAN " Niger 2019 ". Depuis, cette élimination pousse les observateurs à en chercher les raisons. Des plus grotesques aux plus plausibles. Et il y a des points qui reviennent de manière récurrente. Beaucoup évoquent des problèmes de formation, de logique inappropriée de la génération spontanée, etc. Jusqu'où cela est-il vrai ? Pour y voir clair, un intervalle de deux années a été choisi. Soit de 2016 à 2018.

En 2016, le Burkina Faso et le Gabon cherchent à se qualifier pour la CAN U-17 qui devait avoir lieu à Madagascar. Seul le Gabon y participera puisque récupérant, dans les dernières semaines, l'organisation de cette compétition. A cette occasion, 21 Panthéreaux sont choisis par Pierre Mfoumbi, le sélectionneur de l'époque. Sans qu'ils ne puissent sortir de la phase de poule. Si l'issue n'a pas été celle escomptée par le public, les matchs de préparation et ceux de la CAN U-17 de 2017 ont au moins permis de révéler plusieurs jeunes au talent prometteur. Alain Miyogho et Eric Jospin Bekale Biyoghe en font partie.

Les petites catégories, ils ne faut pas l'oublier, sont des formations dans lesquelles la limite d'âge rattrape vite les jeun...

Serge A. MOUSSADJI

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.