Akanda-USB : une quatrième défaite en cinq journées

LORS de cette rencontre entre Akanda et l'Union sportive de Bitam (USB), jouée le mercredi 8 juin au stade Augustin-Monedan, le spectacle était plus dans les tribunes que sur le terrain pendant les vingt premières minutes. En effet, les supporteurs du club bitamois essayaient, tant bien que mal, de réchauffer une atmosphère bien froide, en dépit d'une température élevée. Car il n'y a pas eu, durant le laps de temps précédemment mentionné, des raisons de vibrer pour le maigre public.

Après plusieurs tentatives de scorer manquées, les Bitamois se réveillent enfin et décident de passer à l'abordage des cages akandaises. Après avoir essuyé quelques échecs, les poulains de Brice Nkwele parviennent à trouver la faille à la 27e minute. Kouyaté Moustapha ne se fait pas prier pour mettre le cuir au fond des filets, après une grosse mésentente entre le latéral droit Dany Effale et son gardien Florent Ngouandzela.

De là, Akanda tente tout pour revenir au score. Mais ses attaques sont désordonnées. Et même le remuant Ben Biyenzi, entré à la place de Vladimir Aworet (45e), ne parvient pas à changer la donne.

De son côté, l'USB s'emploie à jouer le contre et parvient même, à la 51e, à donner de nouvelles sueurs froides aux supporteurs de son adversaire.

S.A.M.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.