8es Jeux de la Francophonie : Tennis de table

La République démocratique du Congo (RDC) et la Roumanie ont été les bourreaux de la sélection gabonaise le week-end dernier. Engagés sur deux tableaux, Andy Bringaud et Ruth Cyriella Mihindou ont été rapidement éliminés en double mixte et par équipe.

Discipline sportive ayant essuyé les plâtres, pour la délégation gabonaise, lors de ces 8es Jeux de la Francophonie, le tennis de table a été le porteur de beaucoup d'espoir samedi et dimanche derniers. Celui de voir le Gabon obtenir ses premières médailles sur le sol ivoirien. La RDC a été le premier obstacle à ce rêve de conquête. Lors du double mixte, en 8es de finale, les Congolais se sont adjugés assez facilement les trois sets. Soit 11-3, 11-6 et enfin 13-11. Si le dernier set a été âprement disputé, il n'a cependant pas permis à la sélection nationale de renverser la vapeur. Tout comme il validait la première déroute des Gabonais dans cette compétition.

A peine le temps de se remettre de cet échec qu'il fallait poursuivre avec les matchs par équipe. Logé dans le groupe 8, avec le Sénégal et le Burkina Faso, le Gabon n'a aucune difficulté à se défaire de ses deux adversaires. La paire Bringaud et Mihindou s'est hissé en quart de finale et y a affronté les Roumains Alexandru Manole et Georgiana Zaharia.

Sauf que cette fois-ci, la marche a été trop haute pour nos deux jeunes pongistes. Ceux-ci se sont, en effet, fait balayer par leurs adversaires.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.