6e journée : Oyem AC – Lozo Sport

Plus que le score final de leur première opposition dans le National-Foot 1 et quelques faits de jeu, on retiendra que le début de saison illustre les choix opérés à l’intersaison par le directoire d’Oyem Athlétique Club et celui de Lozo Sport.

Le contenu global du face-à-face entre le néophyte du nord du Gabon et l’ex-bleu venu de Lastoursville n’a, en effet, qu’une représentation du potentiel réel des deux clubs, dans un championnat où le maintien restera la priorité. Surtout pour les Oyemois, uniques porte-flambleau de la ville au plus haut niveau national, qui s’appuient sur un staff technique menée par Albert ‘’Rismo’’ Obiang Mintogho, en place depuis trois saisons.

Enfant du cru, le technicien gabonais vit son retour en D1, après deux exercices aux commandes de l’Union Sportive d'Oyem (USO), avec un effectif varié.

Un mélange entre les héros de la montée, comme Herman Mouenga (meilleur buteur du dernier National-Foot 2), et les renforts de l’intersaison comme le défenseur central Henri Chico Sassou (CF Mounana), les milieux de terrain Jaduve Mboumba Ikangala (Ombilanziami) et Ali Ben Nayim (US Bitam), le puissant attaquant Fonock Lembe ou encore le dernier rempart Alain Mbous Mbatchi (Stade Mandji).

Avec déjà une victoire, quatre nuls, un revers, six buts inscrits et autant concédés, Oyem AC affiche, après six levées, une entame de saison dans ses standards.

James Angelo LOUNDOU

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.