27e édition de la nuit des arts martiaux : préparation

Plusieurs représentants des disciplines martiales locales ont pris part, dimanche dernier, au siège de l'Association gabonaise de karaté-do (Agakado) JKA, à la rencontre de travail initiée par le président de ladite association, Shihan Manvoumbi Mombo Wapatcha.

Avec ses hôtes, ils ont débattu, dans un climat constructif, des préparatifs de la 27e édition de la Grande nuit des arts martiaux, programmée le vendredi 25 mai 2018. Dans le coquet palais des sports de Libreville, à Petit-Paris.

Mettant en exergue « la perfection dans l’art », Me Wapi a laissé entendre que la Grande nuit des arts martiaux est une vitrine qui représente toute la nation des arts martiaux locaux. Non sans exhorter tous les acteurs du cru à se mettre au travail pour réviser tous les mouvements, afin que la chorégraphie soit de toute beauté pour les jeunes et les spectateurs.

Pour le promoteur de la Grande nuit des arts martiaux, les acteurs locaux ont leur partition à jouer au cours de cet événement. «  Ils sont tous en compétition, puisque des awards seront décernés aux lauréats, en fonction de cinq critères : chorégraphie, prestance vestimentaire, applaudimètre, timing et esprit martial », a expliqué Manvoumbi Mombo Wapatcha.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.